Techniques de recherche d'emplois

L'auteur

Liens sociaux

Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

I. Comment trouver les offres d'emploi ?

  • Lire la presse média
  • S'abonner sur les sites d'offres d'emploi
  • Les candidatures spontanées
  • Être en contact permanent avec le secrétariat ou la RH des sociétés cibles
  • Se renseigner auprès des coursiers des entreprises cibles
  • Être inscrit à l'ANPE
  • Consulter les agences intérimaires et divers
  • Les relations personnelles

II. Préparer ses lettres de demande (CV et lettre de motivation)

II-A. Le Curriculum Vitae

II-A-1. Définition

Un curriculum vitae est une carte de visite professionnelle qui permet à toute personne de rapidement savoir quel est votre parcours et quels sont vos compétences et centres d'intérêt. Il doit être clair, précis, aéré et faire montre de vos qualités d'organisation, de synthèse et de précision.

II-A-2. Quels points clés d'un bon C.V.

  • mettre comme en-tête le nom du poste ciblé au lieu de « Curriculum Vitae »
  • un CV qui tient sur une seule page est mieux, deux pages au pire des cas
  • inutile d'indiquer les adresses des anciens employeurs
  • le style de présentation du C.V. doit refléter votre personnalité

II-A-3. Les types de CV

  • le C.V. thématique : il met en avant vos compétences, vos savoir-faire et vos potentiels. Il est destiné à ceux dont l'expérience professionnelle n'est pas dans le même domaine que le poste visé
  • le C.V. anti-chronologique : il met en avant votre parcours et expérience professionnels, de la plus récente à la plus ancienne. Il est destiné à ceux qui ont eu un long parcours professionnel

II-B. La lettre de motivation

II-B-1. Définition

La lettre de motivation, également appelée lettre d'accompagnement, met en avant les compétences et qualités du candidat nécessaires à la réussite de son projet professionnel (WikiPédia).

II-B-2. Comment bien utiliser les informations contenues dans une annonce?

  • Se renseigner auprès du secrétariat ou du site web de la société pour mieux connaître quelques éléments clés tels que le nombre d'employés, le secteur d'activité, le domaine, etc.
  • S'assurer que le profil recherché pour le poste correspond à votre propre profil et vos attentes
  • Respecter les modalités de réponse: lettre manuscrite, délai de réponse, etc.

II-B-3. Quelques conseils avant de rédiger

  • Ne pas recopier les modèles tels quels. Il s'agit de parler de soi, avec ses propres phrases et son style.
  • Rédiger d'abord un brouillon en tenant compte de ce qui est demandé dans l'annonce.
  • Ecrire une lettre courte et claire.
  • Personnaliser sa lettre en faisant preuve d'imagination et de franchise: parler de ses intérêts, de ses qualités, de sa motivation.
  • Traquer les fautes d'orthographe: utiliser un dictionnaire et faire relire sa lettre n'est jamais inutile!
  • Pour les lettres à l'ordinateur, éviter les polices de caractères trop fantaisistes.
  • Pour les lettres manuscrites: choisir une feuille de papier blanc, de format A4 et glisser au-dessous une page lignée pour écrire bien droit. Tracer une marge à gauche et à droite, sur la feuille lignée, et commencer toujours au bord de cette frontière imaginaire. Recopier le brouillon avec soin. Utiliser un stylo ou une plume de couleur noire ou bleue. S'abstenir de manger ou boire pendant l'opération «écriture»: attention aux taches.

II-B-4. Quelques règles de bases pour une lettre de motivation

La lettre de motivation doit

  • mentionner vos coordonnées ;
  • être rédigée à l'attention d'une entreprise bien identifiée (ce n'est pas un mailing) ;
  • être adressée à quelqu'un dûment nommé ;
  • être plutôt manuscrite sur du papier blanc de bonne qualité (non quadrillé) ;
  • se terminer par une formule de politesse être signée et datée.

Elle ne doit pas :

  • excéder une page ;
  • comporter des éléments susceptibles de détourner l'employeur de l'idée de vous accorder un rendez-vous ;
  • faire état de banalités ;
  • faire double emploi avec votre C.V. ;
  • comporter des rature et des fautes d'orthographe (faites-vous relire).

II-B-5. Le plan d'une lettre de motivation réussie

  • Soignez votre accroche.
  • Une motivation bâtie sur du concret.
  • Jouez collectif.
  • Restez disponible pour un rendez-vous.

III. Préparer un entretien

III-A. Définition

Un entretien d'embauche vise à évaluer les compétences du candidat et de voir comment est-ce qu'elles répondent aux besoins du poste ciblé. Dans biens de cas pratique, l'entretien peut devenir une simulation du poste auquel vous aspiré comme dans les cas d'un poste de chargé marketing ou de commercial dans une agence de communication. Dans d'autres cas, l'employeur peut vouloir se passer d'un entretien et se contenter d'un concours de recrutement.

Au cours de l'entretien, le recruteur vérifiera si les informations écrites dans le C.V. correspondent vraiment à la présentation du candidat. Il s'assura aussi que la motivation dont le candidat a fait preuve dans la lettre est bien réelle et pas juste écrite et imaginaire. Il évaluera également ce que vous comptez apporter à l'entreprise au moment où le poste vous sera offert.

Un candidat qui s'est vendre ses compétences avec un bon savoir-communiquer a un grand avantage sur les autres. Pour ce faire, tout candidat doit préparer son entretien d'embauche à l'avance.

III-B. Comment bien préparer son entretien d'embauche ?

  • Collecter des informations sur l'entreprise avant l'entretien :

    • informations sur le poste : tâches classiques, compétences nécessaires, discuter avec des expérimentés du même domaine, lire des documents spécialisés sur le sujet ;
    • informations sur le recruteur : nom, poste occupé, son rôle, ses responsabilités, son pouvoir d'action…
    • informations sur le secteur d'activité de l'entreprise : produits et services offerts, caractéristiques, chiffres d'affaire, positionnement sur le marché.
  • Préparer une liste de ce que vous pouvez apporter comme plus-value à l'entreprise avec la manière dont vous allez procéder sans pour autant entrer dans les détails mais rester superficiel, bref, précis et percutant afin d'inciter le recruteur à vouloir en savoir plus.
  • S'exercer à parler librement, sans complexe, sans panique, sans stress avec relaxation. Pour y parvenir, il faut savoir bien communiquer, sinon s'exercer à une simulation d'entretien avec un proche.
  • Apprendre la règles 4 X 20 :

    • 20 premiers mouvements : ayez une attitude ou une démarche assurée, engagée ;
    • 20 cm de visage : être attentif au regard du recruteur (à ne pas lui faire peur), tenter de prendre le dessus en cas de concours de regard, ne vous laissez pas intimider et surtout gardez un sourire (pas un rire) léger, professionnel et détendu ;
    • 20 premiers mots : vos premiers mots peuvent d'avance fixer votre sort. Pour bien faire, essayez d'impressionner le recruteur en 2 phrases avec des mots simples et percutants et des phrases directes.
    • 20 premières secondes : le tout peut se jouer en un temps très court ; afficher un air de confiance, d'une personne convaincue qu'il a les compétences requises et qui maîtrise le domaine en question puis soyez à l'écoute du recruteur.
  • Se préparer à être décontracter, à bien s'asseoir avec une bonne posture, avoir une bonne allure ; faire attention aux petits détails (chaussures, ongles, cheveux, haleine…)

III-C. Lors de l'entretien

Au cours d'un entretien d'embauche, il faut faire attention aux points suivants :

  • la première impression :

    • 80 % du jugement est porté sur les premières secondes, phrases,
    • un parfum ou déodorant ou eau de toilette avec une odeur discrète si vous en mettez, avoir une bonne haleine et fraîche,
    • projeter une image adéquate (yeux ni baisés, ni fuyards et surtout pas trop fixés sur le recruteur) ;
  • règles de savoir-vire :

    • ne pas tendre la main en premier,
    • attendre que le recruteur vous demande de vous asseoir avant de le faire et bien s'asseoir,
    • ne pas être étourdi,
    • respect sans componction,
    • s'assurer de ne pas broyer la main du recruteur lorsqu'il vous tend la main, et surtout éviter de la caresser si cela vous tente ;
  • faire une bonne entrée en matière :

    • ne pas faire des remarques sur les tableaux, le décor…
    • faire vos prises de paroles avec respect et sérénité et ne pas exagérer avec les remerciements ;
  • donner des réponses claires, courtes et étayées puis des exemples ou illustrations si possible ;
  • éviter de négocier ou de parler du salaire au beau milieu de la rémunération, toujours tenter de le repousser à la fin ;
  • demander avec prudence et délicatesse sur quels critères le titulaire du poste auquel vous postulez est jugé et selon quelles normes sa performance est évaluée ;
  • prenez notes des informations utiles (ne pas prendre notes des informations confidentielles) ;
  • savoir qui aura l'initiative du prochain contact après l'entretien, si c'est le recruteur, demander une date et noter là.

Vous avez aimé ce tutoriel ? Alors partagez-le en cliquant sur les boutons suivants : Viadeo Twitter Facebook Share on Google+   

  

Les sources présentées sur cette page sont libres de droits et vous pouvez les utiliser à votre convenance. Par contre, la page de présentation constitue une œuvre intellectuelle protégée par les droits d'auteur. Copyright © 2016 Abdel-Farid SALAMI. Aucune reproduction, même partielle, ne peut être faite de ce site ni de l'ensemble de son contenu : textes, documents, images, etc. sans l'autorisation expresse de l'auteur. Sinon vous encourez selon la loi jusqu'à trois ans de prison et jusqu'à 300 000 € de dommages et intérêts.